SVT monde
Reconstitution de l’orogénèse Omanaise par les 1ère S - 2003/2004

L’Ophiolite D’Oman

Une histoire orogénétique

lundi 29 mai 2006 par Erwan Le Fol

Les montagnes de l’Hadjar qui longent la côte Emiro-Omanaise depuis la péninsule du Mussandam jusqu’à Ras Al Hadd au nord-ouest du Sultanat d’Oman Offre une des plus belles séries Ophiolitiques du monde.

L’organisation actuelle de la chaîne de l’Hadjar et notamment la superbe série ophiolitique qu’on y peut voir, résulte d’une histoire tectonique riche et originale, qui peut se résumer en sept étapes principales.

Du permien au trias :

PNG - 18.7 ko
Distension de la croûte
Entre le permien et le trias, un épisode d’extension de la croûte continentale
PNG - 23 ko
Amincissement crustal

Une phase de distension puis d’amincissement crustal annonce l’ouverture d’un océan au nord-est de la plaque arabe.

Au Jurassique :

PNG - 23.9 ko
Océanisation
Ouverture de l’océan Téthys entre l’Oman et l’Iran

Océanisation par accrétion au niveau de la toute jeune dorsale médio-océanique. L’océan Téthys ainsi ouvert sépare, désormais la plaque arabe au sud-ouest de l’Iran au nord-est.

PNG - 39.7 ko
Extension océanique
Fin du Jurassique, mise en place d’un véritable océan
PNG - 49 ko
Reconstitution de la topographie de l’océan Téthys entre l’Oman et l’Iran, à la fin du Jurassique.

Avec la position des différents groupes et formations rocheuses.

D’après Samir S. Hanna

Du Jurassique au début du Crétacé :

PNG - 26.9 ko
Legende
PNG - 22.5 ko
Extension océanique
Du jurassique au crétacé, une sédimentation d’eau profonde se met en place
JPG - 15.1 ko
Plis serrés dans des shells rouges de Hawasina.

Phase d’extension océanique marquée par une sédimentation en eau profonde - série de Hawasina : Cherts à radioloarites et boues fines à l’origine de shells rouges et verts - essentiellement au niveau de la plaine abyssale.

Des coulées de turbidité, c’est à dire des avalanches de sédiments d’origine majoritairement continentale, s’amoncellent en aval de la pente continentale.

JPG - 5 ko
Barre de calcaire de coraux - exotiques (JPG)

Des atolls de coraux qui constitueront à terme des calcaires récifaux exotiques se mettent également en place dans la plaine abyssale (Barres de calcaires blancs près du village de Mahbab dans le Wadi Bani Ghafir).

JPG - 5.8 ko
Fumeur noir de Zuha

C’est aussi à cette période de grande activité volcanique que des fumeurs noirs se mettent en place en association avec la dorsale (Fumeur noir de Zuha à l’entrée du Wadi Salahi).

Sur la Plate-forme Arabique, une sédimentation en eau peu profonde comportant une grande diversité de fossiles (brachiopodes, crinoïdes, mollusques gastéropodes, céphalopodes et bivalves avec localement de très beaux rudistes)se met en place (fenêtre du Djebel Akdar).

JPG - 12 ko
Calcaire à mollusques bivalves (dont des rudistes) du Djebel Akhdar.

Du Crétacé moyen au crétacé supérieur :

PNG - 27.1 ko
Subduction
Du crétacé moyen au crétacé supérieur, un épisode compressif initie une rupture de la croûte océanique et une subduction.

Mise en place d’une phase de compression avec subduction entre la plaque Afro-arabe et la dorsale médio-océanique. Ce chevauchement conduit à la formation d’un prisme d’accrétion, constitué de sédiments profonds qui deviendront plus tard les nappes de Hawasina et de Sumeini.

Au Crétacé supérieur :

PNG - 34.7 ko
Subduction avortée et Obduction
La croûte océanique est charriée sur la plate-forme de la marge passive.
JPG - 8.7 ko
Semelle metamorphique de Fanjah
Coincée entre la harzburgite (à gauche) et du sédiment de Hawasina (à droite).

Avortement de la subduction et obduction de la croûte océanique sur la plate-forme arabique. La croûte océanique est charriée sur la plate-forme qui s’effondre. Ce raclage pousse devant lui un prisme de sédiments profonds et d’exotiques en même temps qu’il provoque un échauffement entre la croûte et les sédiments de Hawasina de la plate-forme. Cet échauffement est à l’origine de la formation d’une semelle métamorphique à la base de la série ophiolitique (Fanjah).

JPG - 12.7 ko
Serpentine
Mise en place de serpentine dans les péridotites du Wadi Al Abyad

La mise en place de la série ophiolitique sur la plate-forme continentale, s’accompagne d’infiltrations d’un flux hydrothermique, qui a eu pour conséquence une altération importante de la croûte océanique. Il en résulte la formation de serpentine - minéral fibreux de couleur blanc-verdâtre - visible dans le Wadi Al Abyad. C’est de cette serpentinisation, visible sur de nombreux affleurements, qu’est né le terme d’« ophiolite » qui signifie « roche serpentine ».

Crétacé terminal :

PNG - 31.1 ko
Ressaut isostatique.
Au crétacé terminal, la marge passive subit un soulèvement isostatique.

Le ressaut isostatique, la croûte continentale remonte un peu comme un bouchon de liège maintenu sous l’eau et qui remonte lorsqu’il ne subit plus d’autre contrainte que la poussée d’Archimède. Ce soulèvement achève définitivement de détacher la croûte océanique obductée et provoque un glissement gravitaire , des ophiolites ainsi déplacées, de part et d’autre de l’axe est-ouest, annonçant l’actuelle fenêtre du Djebel Akdar.

JPG - 9.1 ko
Contact entre les péridotites de la croûte et les carbonates de la plate-forme
Entrée du Wadi Bani Kharus

De l’oligocène à nos jours. :

PNG - 16.8 ko
Soulèvement régional et érosion
De l’oligocène à nos jours, la région a subi, un soulèvement par épaississement de la croûte continentale, l’ensemble de la chaine a alors subi l’érosion.

Soulèvement régional sous les effets conjugués des mouvements et de la collision des plaques eurasiatique et indienne (Alpes, Zogros et Himalaya). Puis érosion et effondrement gravitaire de la chaîne qui ont sculpté les reliefs pour donner la chaîne telle que nous la connaissons.

En Savoir plus :

« La chaîne d’obduction en Oman et aux Émirats », l’excellent site de Jean-Paul Berger collègue au Lycée Georges Pompidou de Dubai.

Étude de l’Ophiolite d’Oman - Laboratoire de planétologie et de géodynamique de L’Université de Nantes

« Excursion géologique virtuelle : L’Ophiolite d’Oman » - Institut des Sciences de la Terre, de l’Environnement et de l’Espace de Montpellier

« Le monde des Ophiolites » - Site personnel de Laurent Le Mee

Bibliographie :

- Photos et schémas : Erwan Le Fol

- « Field guide to the Geology of Oman » by Samir S. Hanna Édition. The Historical Association of Oman.

- « La séquence crustale de l’ophiolite d’Oman » by Thierry Juteau CBGA - Excursion « Oman 2006 »

- Cartes géologiques 1:100 000 MPM & BRGM :

-As Seeb

-Rustaq

-Nakl


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 4050711

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité d’ici et d’ailleurs  Suivre la vie du site Sciences de la Terre   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License